11/19/15

Sensations visuelles et auditives

Quand la musique et le design se mettent au diapason, cela donne “Making Music Modern : Design for Ear and Eye”, un panorama sensoriel à découvrir d’urgence, pour le plaisir des yeux et des oreilles…


En proposant une immersion multimédia dans un univers où objets et mélodies ne font plus qu’un, la dernière exposition du MoMA souligne l’imbrication de deux disciplines artistiques aux destins bien plus liés qu’on ne le croit… D’un côté, on y observe des esthétiques semblables, tant sur le plan du rythme, que de la tonalité, de l’harmonie ou de l’improvisation : une émulation qui prend tout son sens au 20ème siècle, période à laquelle les innovations esthétiques et technologiques changent drastiquement la manière dont la musique est écoutée, représentée ou distribuée. De l’autre, l’exposition explore le travail de certains designers - Saul Bass, Jørn Utzon et Daniel Libeskind – venus puiser dans ce creuset musical pour repousser les limites de leur approche créative. Sans parler des scènes alternatives - du jazz au punk en passant par la pop - qui ont su, chacune à leur manière, réinterpréter les codes du design pour se créer une identité visuelle propre. A cette occasion, instruments, équipements d’écoute musicale, pochettes de vinyles, partitions et animations variées viennent occuper, en son et images, les couloirs du musée new-yorkais. De loin l’accord parfait pour faire le plein de bonnes ondes…

L’exposition Making Music Modern : Design for Ear and Eye, jusqu’au 17 janvier 2016 au MoMA, 11 West 53 Street, New York, NY 10019.