07/09/2016

La Respiration du 365

Lorsque tout va bien ou lorsque c’est un peu plus difficile, Christophe André*, médecin-psychiatre, nous conseille la Respiration du 365.

Source d’apaisement et de recentrage, le souffle peut vraiment nous redonner énergie et joie de vivre. Quand tout va bien, prendre conscience de son souffle permet de mieux savourer ces moments précieux et de les imprimer sur la durée, pour repousser les baisses de moral. Quand on souffre, respirer de façon plus posée nous empêche de nous recroqueviller sur ce qui nous fait mal.

Mais comment s’y prendre ? Christophe André préconise l’approche dite « du 365 » : 3 fois par jour, 6 cycles respiratoires lents par minute (chaque inspiration et expiration durant 5 secondes), pendant 5 minutes. À faire 365 jours par an !

* Dans son livre « Et n’oublie pas d’être heureux – Abécédaire de psychologie positive » (éditions Odile Jacob)