26/07/2016

Le mythe de la femme Rive Gauche

Librairies anciennes, galeries vintages, cafés aux terrasses typiques… S’il est un quartier chargé d’Histoire, qui évoque le Paris mythique, c’est bien celui de Saint-Germain-des-Prés.

Véritable berceau intellectuel, idéologique et culturel, le Quartier latin a été, pendant des années, le haut lieu des rendez-vous mondains et festifs, contribuant même à l’émancipation de la femme. Confiante, libre, indépendante, à l’allure effortless chic, tout aussi charismatique : c’est un peu ici qu’est née la Parisienne !

Une élégance innée, incarnée depuis 1968 par Sonia Rykiel, qui ouvre à cette époque sa première boutique au 6 de la rue de Grenelle, dans le sixième arrondissement de Paris. Ce qu’on y trouve ? Bien plus qu’une simple mode, un mode de vie : celui de la Femme Rive Gauche et de sa silhouette élancée, structurée, sophistiquée avec une pointe de désinvolture. Mais pas que : engagée, elle cultive autant son esprit que sa tenue, lui permettant ainsi d’affirmer sa personnalité. Une personnalité qui fascine toujours autant le monde entier, presque cinquante ans plus tard…

C’est justement à cette femme Rive Gauche que Sonia Rykiel et la Maison Lancôme s’apprêtent à dédier une nouvelle ligne de maquillage résolument playful, aux couleurs explosives et au design audacieux… Pour une beauté haute en couleurs.

À découvrir en août !

Sonia Rykiel x Lancôme, La collection. Exclusivité Sephora, Grands magasins et lancome.fr