28/10/2015

Le parfum ardent de Lancôme

Une étreinte brûlante, consumée dans l’effervescence de la nuit… Voilà ce qui semble avoir inspiré Lancôme pour cette variante, quasi-aphrodisiaque, de la saga Trésor.

De la rose toujours, mais traitée de manière plus sombre, plus intense, plus fiévreuse… Pour retranscrire l’hyper-sensualité du creux de la nuit, Lancôme signe une version mystérieuse, presque ténébreuse, de son parfum culte, en l’enveloppant de volutes d’encens et de patchouli, érotisées par une pointe d’orchidée de vanille Tahitensis. Un jus caniculaire donc, rendu plus énigmatique encore via son flacon qui, certes, reste bel et bien facetté comme un diamant… Mais un diamant noir, cette fois.

La Nuit Trésor, Lancôme.

Les produits