16/07/2015

Fabienne Pouyadou, femme au grand coeur

Electron libre, volant d’un continent à l’autre, Caroline de Maigret croise sans cesse des femmes inspirées et inspirantes. Elle dresse ici leur portrait, avec beaucoup d’émotion et de pudeur. Ici,Fabienne Pouyadou, directrice partenariats entreprise, grands donateurs et communication chez Care France, une ONG dans laquelle Caroline s’investit depuis peu à titre privé.

Pourquoi Care ? "Je cherchais à collaborer activement avec une ONG, pour lui donner un peu de mon temps, lui faire profiter de ma médiatisation et essayer de trouver des fonds auprès des sociétés de luxe avec lesquelles je travaille. J’étais attirée par le sujet des femmes et de l'éducation, qui me tient particulièrement à coeur, car essentiel à mon avis pour une société meilleure. J'ai moi même approché , que je connaissais grâce à mon cousin et à ma belle-soeur qui y travaillent, et qui n'ont jamais tari d'éloges sur l'intégrité de cette ONG, ainsi que sur le travail extrêmement efficace effectué auprès des femmes. J'étais donc en terrain un peu connu grâce à eux et leur ai proposé mes services ."

Pourquoi Fabienne ? "J’avais vraiment à cœur d’ouvrir la série Portrait de Femme avec Fabienne Pauyadou… Une personne fascinante qui, à travers l’association de solidarité internationale Care justement, œuvre quotidiennement pour les plus défavorisés. C’est simple, elle m’impressionne. Elle est, en quelques sortes, la femme que je rêverais d’être, mais que je ne serai malheureusement jamais (sans doute suis-je trop individualiste pour cela). Fabienne, elle, se réveille chaque matin avec pour seule motivation d'aider les autres. C’est beau, époustouflant et carrément intimidant. A ses côtés, je suis complètement embarrassée, totalement maladroite. J’ai la perpétuelle impression que chacune de mes phrases lui paraît bien futile et insensée. Alors qu’elle, elle capte le monde tel qu’il est réellement, dans sa version la plus brute. Alors, j’observe, j'écoute, j'apprends… Bref, j'essaie d’apporter ma pierre à l’édifice en lui consacrant un peu de mon temps."

Fabienne et sa vision de la beauté

"Pour moi, la beauté est un prisme… Le monde tel que je le perçois avec Care est un peu comme un cliché de Sebastião Salgado : sublime et terrifiant à la fois. D’un côté, je n’y vois qu’abjection et injustice. De l’autre, j’entrevois la force et l’énergie incroyables que déploient certains hommes et certaines femmes pour se battre contre la fatalité, pour que les choses changent…"

Photo : Caroline de Maigret

Explorer :