18/01/2016

La recette du bonheur en 10 ingrédients

Faire pétiller la vie des Parisiens et la mienne… Voici la philosophie de Marion Galtier, professionnelle de l'événementiel et fondatrice du label "Bonheur Permanent". Normal donc que dans son intérieur, couleurs pepsy, matières cocooning et musiques effervescentes soient omniprésentes. Rencontre avec cette Parisienne joyeuse, au quotidien bien rythmé.

Profession : Fondatrice du label créatif Bonheur Permanent.
Quartier : 10ème arrondissement.

En tant que Parisienne de cœur, avez-vous une habitude propre à cette ville ? Marcher ou "rider" en vélo, pendant des heures, avec les mêmes yeux (d’enfants) que lorsque je suis arrivée à Paris. Le tout, en écoutant l’un de mes trois morceaux de musique préférés, à savoir : "Romanticise" de Chela, "El Topo" de Il est Vilaine et "En vadrouille à Montpellier" de Pierre Vassiliu. Lors de mes promenades, je suis toujours aussi émerveillée par la beauté de cette ville. Sans parler de son effervescence génialissime, même si, cette même effervescence me pousse parfois à m’éloigner…

Trois lieux qui incarnent le Paris que vous aimez ? D’abord mon quartier, le 10ème arrondissement, qui grouille la semaine et se calme net le week-end. Ensuite ex-aequo, les Quais de Seine, où j’adore courir le week-end et la roseraie du Parc de Bagatelle, un petit paradis pour les sens. Je ne connais rien de mieux pour prendre le temps de respirer et de me poser. Enfin, les hauteurs du Grand Palais : j’ai eu la chance d’y organiser des événements et de me sentir toute petite sous l’immensité des verrières majestueuses...
Parc de Bagatelle, route de Sèvres à Neuilly, 75016 Paris.
Le Grand Palais, 3, avenue du Général Eisenhower, 75008 Paris. Tél. : + 33 1 44 13 17 17.

Quelle est votre vision de la Parisienne ? A mes yeux, la Parisienne cumule les qualités. Elle est à la fois élégante, subtile, naturelle, proactive… En prime, elle court dans la vie avec une grâce innée. Son seul défaut ? Etre parfois un peu stressée. Quant à son attitude, elle est à la fois gracieuse, déterminée et boudeuse.

Vous sentez-vous Parisienne ? Oui, car j’ai beau être originaire du sud de la France, j’ai perdu une habitude qui nous est propre : prendre notre temps. A la place, j’ai pris le pli 100% Parisien : courir, courir, courir et toujours courir, du matin au soir !

En quoi votre routine beauté est-elle parisienne ? Elle l’est parce que je cumule des gestes simples, mais précis : un coup de blush pour me donner bonne mine, un trait d’eye-liner pour structurer mon regard et en touche finale, un bref coup de main dans mes cheveux ébouriffés... J’aime le look naturel. D’ailleurs, le maquillage nude n’est-il pas la marque de fabrique, tant convoitée, des Françaises ?

Quel photographe pourrait, selon vous, capturer l’essence de la Parisienne ? Sans hésiter Tamara Lichtenstein, une jeune photographe de 25 ans qui vient du Texas, pour laquelle j’ai eu un coup de cœur. Sa marque de fabrique ? Photographier les filles, la liberté, l’amour et la nudité avec naïveté, sous une lumière solaire incroyable. J’adorerais voir sa vision de "La Parisienne", figure mythique et fantasmée.
www.tamaralichtenstein.com

Un mantra bonne humeur ? "Don’t grow up, it’s a trap", qui signifie : "Ne grandissez pas, c’est un piège". A noter, c’est aussi le mantra de mon label "Bonheur Permanent", spécialisé dans l’organisation d’évènements.

Le secret de votre "bonheur permanent" au quotidien ? Ma liberté ! Étant indépendante, j’ai l’immense chance d’organiser mes journées comme je l’entends. J’ai du mal à faire entrer ma personnalité dans des horaires et des codes trop formatés. Ma créativité se nourrit de liberté… et de soleil (ce second étant un peu plus rare à Paris). Les autres choses qui me rendent heureuse : un bon film, un bouquet de fleurs offert par mon amoureux, un dîner entre copines, une sieste au chaud et danser toute seule chez moi la musique à fond …

Une pensée pour vous tirer du lit les matins difficiles ? Un café-tartines à deux au lit, avec mon amoureux dont les imitations drôlissimes me font beaucoup rire. Et pour me convaincre de rester à la maison un soir ? Le film "La Piscine" de Jacques Deray. Les paysages, l’architecture années soixante-dix, l’atmosphère solaire et sensuelle de ce film me donnent irrésistiblement envie d’être en été dans le Sud…

En tant que party girl, quelles sont les adresses que vous recommandez pour faire la fête à Paris ? Le restaurant Aux Deux Amis, dans le quartier d’Oberkampf, pour entamer une soirée au comptoir avec une délicieuse planche de pata negra. Puis, direction le Star Night Palace, un club africain dont Lionel Bensemoun (La CliqueLe Baron) a repris les commandes… Ambiance joyeusement survoltée assurée n’importe quel jour de la semaine. Et enfin, Le Badaboum pour ses différents espaces, propices aussi bien à la discussion qu’aux rencontres… Hyper chaleureux !
Aux Deux Amis, 45 rue Oberkampf, 75011 Paris. Tél. : +33 1 58 30 38 13.
Star Night Palace, 52 rue des Petites Écuries, 75010 Paris. Tél. : + 33 1 42 47 09 25.
Le Badaboum, 2 bis rue des Taillandiers, 75011 Paris.


Photos : Hannah & Joël