06/07/2015

Le Paris rétro-bohème de Victoire de Taillac

Fondatrice de l’Officine Universelle Buly 1803, du blog The French Beauty Club et plus récemment de Corpus Magazine, épouse et mère à plein temps, Victoire de Taillac assure sur tous les fronts. Fraîchement débarquée de New York avec sa petite famille, elle nous ouvre, aujourd’hui, les portes de son appartement parisien pour nous dévoiler sa vision singulière de la capitale, ses astuces bien-être et sa routine beauté 100% française. Focus.

Profession : Fondatrice de l'Officine Universelle Buly 1803
Quartier : 7ème arrondissement

Un lieu pour vous ressourcer ? Le jardin Catherine-Labouré, rue de Babylone, pour sa haie de vignes en espaliers et ses petits carrés de plantation façon jardin de curé. Vraiment inattendu !

Globe-trotteuse dans l’âme, quelle idée de votre ville vous manque le plus quand vous vous en éloignez ? Sans hésiter, mes proches. Et, la vision d’un printemps à Paris.

La recette made in France pour vous réconforter ? Le Pot-au-feu qui me permet de boire du bouillon encore, et encore, et encore…

Deux odeurs qui incarnent Paris ? Celle du pain chaud, le matin, lorsque je croise une boulangerie. Et, bien évidemment, celle du métro. Particulière, il faut l’avouer, mais tellement caractéristique de la ville !

De mauvaises habitudes complètement parisiennes à déclarer ? J’en ai deux. La première : ne pas respecter les passages piétons. La seconde : ne jamais me déplacer sans mon chien.

Quelle est votre vision de la Parisienne ? Un mythe ! Quoi que… En rentrant de New York, mon fils m'a confié que, désormais, je ressemblais aux autres mères. Il doit bien y avoir quelque chose, finalement.

D’où vient votre passion pour l'histoire de la cosmétique ? J’ai toujours aimé comprendre d'où venaient les choses. Et puis, prendre soin de soi améliore considérablement le quotidien.

D’ailleurs, quelle serait, selon vous, une jolie tradition française perdue ? Un geste désuet : se frictionner !

Qu’est-ce qui vous inspire ? Mes sœurs et belles-sœurs, nièces, amies… Bref, la façon dont les femmes mènent plusieurs vies en une.

Vos influences ? Mon mari, Ramdane, et son énergie créative. Je lis et je regarde beaucoup de choses, aussi. J'aime que les images, les idées, restent en tête et m'accompagnent.

Votre philosophie de vie ? A l'indienne : embellir le quotidien.

Un plaisir coupable ? Les douceurs sucrées. Et, mon obsession à sans cesse trouver une bonne occasion de fêter quelque chose.

Une astuce bien-être qui vous est propre ? Un splash sur le visage d'Eau de Rose ou d'Eau Superfine de Buly… Facile, hyper vivifiante et aussi efficace le matin, au réveil, que le soir, après une rude journée !

L’endroit de votre appartement où vous vous sentez le mieux ? Mon balcon, pour une évasion de l’esprit en version express.

Quelle est votre routine beauté 100% française ? Ne jamais porter une grande attention à ma coiffure…

Les produits qui ne vous quittent jamais ? L'Huile de Rose Musquée et la Pommade Virginale de Buly.

Votre dernière trouvaille beauté ? Des pinceaux pour le visage de la marque japonaise Suvé. Leurs poils de chèvres et d’écureuils prodiguent à ces brosses une douceur incroyable. Elles font vraiment des merveilles pour nettoyer la peau.

Un réflexe cosmétique ? L'hydratation !

Vos nombreux posts Instagram témoignent de votre passion pour le nail art… Une adresse en particulier ? Cela m'amuse… A Tokyo ? Uka. A New York ? Tenoverten. A Paris ? Saori Matsunaga.

Un secret bien à vous pour concilier, avec brio, vie professionnelle et vie de famille ? J’avance de priorité en priorité. Avec, comme beaucoup, cette perpétuelle impression que les journées sont trop courtes.

Buly 1803 - Buly
Officine Universelle Buly 1803
6, rue Bonaparte
75006 Paris

Photos : Charlotte Abramow