17/02/2016

Battle Cosmétique : Khôl versus Liner

D’un côté du ring, un crayon dense à la pointe de la séduction, de l’autre, un eyeliner fluide qui épouse la ligne des cils avec précision. Quel que soit votre camp, le regard en sort gagnant…

Version graphique, le jour : l’Artliner

C’est quoi ? Doté d’un embout mousse ultra-précis, ce liner se plie volontiers à toutes les envies, même les plus graphiques… Et sans migrer d’un pigment au fil de la journée.

Mode d’emploi ?
Step 1 : à main levée, dessiner un trait franc de la partie extérieure de l’œil jusqu’au milieu de l’iris. Step 2: repasser sur cette même ligne, en prolongeant le trait jusqu’au coin interne de l’oeil. Car contrairement à ce que l’on pense, le risque de bavure est plus important quand le trait est tracé de l’intérieur vers l’extérieur.

Pour qui ?
Pour toutes celles qui, en un tour de main, souhaitent se façonner un regard de caractère, sophistiqué et percutant… Bref, booster de self-estime.

Version estompée, la nuit : le Crayon Khôl

C’est quoi ? Un crayon mine dont la texture crème fond divinement sous l’index pour se transformer en un halo estompé ultra-sensuel.

Mode d’emploi ?
Après avoir souligné la partie extérieure de l’œil au ras des cils, en haut et en bas, il suffit de ramener le trait vers l’intérieur tout en l’affinant. Le tout, dégradé à l’aide de la pulpe du doigt.

Pour qui ?
Pour les adeptes du regard rock qui aiment semer le trouble jusqu’au bout de la nuit…

Crayon Khôl, Lancôme. Artliner, Lancôme.

Sélection