03/10/2016

À 25 ans, faut-il déjà appliquer un sérum anti-âge ?

Un sérum anti-âge dès 25 ans est-il utile pour prévenir l’apparition des premiers « troubles » cutanés ? La réponse est ici.

Vingt-cinq ans, c’est souvent l’âge auquel la peau commence à se marquer, à moins bien résister au stress oxydatif, à la fatigue et aux nuits courtes…

Pour prévenir les premiers désordres cutanés (sécheresse, ridules, etc.), il faut absolument choisir un soin qui aide la peau à se renouveler plus vite. Ainsi épaulée, elle pourra mieux faire face aux défis du quotidien pour fonctionner à nouveau de manière optimale.

Pour remplir cette mission, un sérum multifonctions est idéal. 1) Sa formule très concentrée en actifs promet de renforcer la barrière cutanée en agissant de manière ciblée sur ses besoins spécifiques. 2) Sa texture ultra légère imprègne immédiatement la peau.

En résumé : le sérum, c’est le premier geste anti-âge par excellence. Quand on n’a plus vingt ans, mais pas tout à fait trente, la meilleure option reste de choisir un sérum qui agit sur les premiers signes de l’âge comme Advanced Génifique de Lancôme. Et pour accroître la résistance de sa peau, ne pas hésiter à appliquer le sérum anti-âge plusieurs fois par jour sur l’ensemble du visage.

Advanced Génifique, Lancôme.

© Nicolas Valois

Sélection