24/02/2017

Un moment avec... Charlotte de Tonnac

Avec son amoureux Hugo Sauzay, elle fait partie de la nouvelle garde des architectes d’intérieur. Appartements privés, projets d’envergure mais aussi hôtels branchés comme le Pigalle : le duo remanie avec brio les espaces qui lui sont confiés. En exclusivité pour Paris Inspires, Charlotte nous parle de Paris, ville dans laquelle elle vit depuis 12 ans.

Si Paris était… un objet design ?
Je l’imagine comme un objet ancien, intemporel, aux multiples facettes. Un objet que l’on ne se lasse pas de regarder : une belle montre par exemple.

Trois lieux qui incarnent le Paris que vous aimez ?
D’abord, l’Atelier de Bourdelle au sein du musée Bourdelle. Etudiante, j’habitais à deux pas, c’est un lieu singulier, hors du temps. Ensuite, la place carrée du Louvre. Splendide aussi bien à la lumière du début que de fin de journée. Cette place classique est à la fois géométrique, austère et imposante. Enfin, impossible de ne pas parler des ponts… De loin, les meilleurs points de vue pour admirer Paris. J’ai habité un temps à coté de la place Dauphine et du Pont-Neuf, qui est, comme son nom ne l’indique pas, le plus ancien de Paris. Je le traversais tous les jours.
Musée Bourdelle, 16-18 Rue Antoine Bourdelle, 75015 Paris.
Musée du Louvre, 75008 Paris.Place Dauphine, 75001 Paris.

Une tradition typiquement parisienne qui vous plait particulièrement ?
Un café ou un apéritif en terrasse… What else ?

« Pleine d’esprit et de contradictions, un poil cynique… La Parisienne est multiple en fait. »

Un souvenir fort ou émouvant à Paris ?
En fait, j’aime Paris quand j’y reviens, après avoir quitté la ville plus ou moins longtemps. A chaque fois, je suis émue et surprise par sa beauté.

Votre vision de la Parisienne ?
Pleine d’esprit et de contradictions, un poil cynique… Elle est multiple en fait. Je ne crois pas qu’il existe une Parisienne type. Et puis finalement la Parisienne vient de partout ! On s’approprie vite cette ville.

Quelle est votre routine beauté ?
Comme beaucoup de Parisiennes, j’aime miser sur des valeurs sûres, simples et efficaces. J’avoue une nette préférence pour les huiles naturelles, surtout celles d’amande douce et d’avocat, qui laissent la peau toute veloutée, et permettent de se masser le visage le soir, pour mieux le détendre. Enfin, j’aime aussi beaucoup l’eau de rose pour sa senteur apaisante et son fini peau fraîche.

Une audace ou un interdit en Beauté ?
Généralement, je me garde de donner des conseils ou de dicter des règles, il faut être instinctif et faire comme on le sent au jour le jour. Disons que « less is more » est à mon sens souvent une très bonne option côté beauté…

Une pensée pour vous tirer du lit, les matins difficiles ?
Plutôt qu’une pensée, je sors marcher dans la ville, c’est bon pour s’aérer l’esprit et les idées, je trouve que l’on réfléchit bien mieux en mouvement. Chez moi, c’est quasi thérapeutique. Sinon, je lis ou j’écoute un bon morceau de musique.

Un mantra bonne humeur ou des petites choses du quotidien qui vous font sourire ?
Mon amoureux, un bon repas, un dîner entre amis qui s’éternise… et danser !

Un réflexe beauté à transmettre ?
La combinaison jus de citron + eau tiède le matin au réveil à jeun, puis boire du thé vert Genmaicha (j’adore sa note riz soufflé) ou matcha (riche en antioxydants). Enfin, pour rééquilibrer les petits et grands soucis, j’ai un très bon acupuncteur.

Un fantasme cosmétique ?
Le Mascara Effet Cils Déployés Grandiose de Lancôme. Je me concentre souvent sur les yeux lorsque je me maquille le soir. A mon goût, un bon mascara est le produit clé pour réveiller, souligner le regard, le faire pétiller… Celui-ci, dont la tige « col de cygne » permet de maquiller les cils de la racine jusqu’à la pointe, y compris au niveau des coins internes et externes de l’œil, me fait particulièrement envie.

Une adresse pour prendre un café ?
Je file au Palais Royal, plus particulièrement au café Kitsuné. J’y commande un café crème que je déguste ensuite dans les jardins. Seconde option plus classique mais incontournable, dans le même secteur : le Nemours et sa très belle terrasse, ou encore le bar du Saint-Gervais dans le Marais.
Café Kitsune, 51 Galerie de Montpensier, 75001 Paris.
Le Nemours, 2 place Colette, 75001 Paris.
Le Saint-Gervais, 96 Rue Vieille du Temple, 75003 Paris.

Pour déjeuner entre copines ?
Chez Issé Izakaya, un délicieux restaurant japonais doté d’une carte réduite mais qui donne un bon aperçu des saveurs nippones. A tester : leurs bentos savoureux et super frais. Autre adresse plus traditionnelle : Chez Richer. Là aussi, c’est toujours bon et je ne suis jamais déçue.
Issé Izakaya, 45 rue de Richelieu, 75001 Paris.
Chez Richer, 2 rue Richer, 75009 Paris.

La meilleure balade à faire entre copines, avec son amoureux, ou ses enfants ?
Les puces de Saint-Ouen, les marchés Paul Bert et Serpette en particulier, mais là c’est la professionnelle qui parle. Seconde option idéale pour s’oxygéner : se balader le long des Quais de Seine. Plus précisément du musée d’Orsay jusqu’à la Bibliothèque François Mitterrand
Puces de Saint-Ouen, 110 rue des Rosiers, 93400 Saint-Ouen.
Musée d’Orsay, 1 Rue de la Légion d'Honneur, 75007 Paris.
Bibliothèque Nationale de France, entrée face au 25 rue Émile Durkheim, 75013 Paris.


© Hannah & Joel


Envie de découvrir l’univers de Charlotte de Tonnac ?
www.festenarchitecture.com et ttps://www.instagram.com/festenarchitecture/

Sélection