31/10/2016

Le Paris multiple de Violette Polchi

Malgré un agenda bien rempli, entre répétitions et spectacles, Violette Polchi a quand même trouvé le temps de lancer une ligne d’accessoires pour tous les garçons et les filles connectés, qui ne peuvent sortir sans leur ordinateur ou leur tablette. En exclusivité pour Paris Inspires, Violette nous parle du Paris qu’elle aime. Rencontre.

Si Paris était... un accessoire de mode ?
Ce serait forcément un sac pluri-formes, exactement comme celui de Mary Poppins, dans lequel chaque femme garde tous ses secrets, ses trésors... Une sorte de métaphore des quartiers de Paris qui recèlent tant de particularités.

Quels sont les lieux qui incarnent le Paris que vous aimez ?
1/ La rue Lepic, des Abbesses à Montmartre, dans le 18ème arrondissement, me rappelle mon enfance. Les week-ends, nous y faisions le marché, on y côtoyait les commerçants, sans oublier les musiciens ambulants dont les morceaux berçaient le flot des passants. 2/ Les Serres d’Auteuil, et plus spécifiquement le palmarium : dès que le temps est mauvais, c’est l’assurance d’un souffle d’air chaud doublé de la parfaite illusion d’être sous les tropiques. 3/ Le Musée de la Vie Romantique, rue Chaptal, une parenthèse loin du tumulte parisien. Un lieu calme et reposant au cœur du 9ème arrondissement, avec un adorable jardin, pour siroter un thé quand le soleil est de la partie.

Une tradition typiquement parisienne qui vous plaît particulièrement ?
La façon que nous avons, nous les Parisiens, de nous plaindre sans cesse de Paris et plus particulièrement de son métro. Trop de monde, trop de précipitation... Alors qu’après la moindre escapade, loin de notre capitale, nous sommes toujours les plus heureux d’y retrouver nos habitudes.

Un souvenir fort ou émouvant à Paris ?
Ma rencontre avec Léo…

Votre vision de la Parisienne ?
Une allure certaine, de la légèreté, beaucoup d’élégance et de chic en un seul look. Le tout, grâce à une manière instinctive de s’approprier un vestiaire dans l’air du temps, en le mixant avec des pièces intemporelles.

Quelle est votre routine beauté ? En quoi est-elle parisienne ?
Ma routine beauté est parisienne car elle est spontanée et unique. Je m’explique : pour moi la beauté s’apparente plus au soin qu’on lui apporte et à notre alimentation, qu’au maquillage que l’on porte. Pour cela, depuis toujours, je n’utilise que des huiles végétales. Pour les cheveux, celles d’argan et de noix de coco. Pour le visage et le corps, celles de rosier muscat et d’amande douce, ainsi que du gel d’aloe vera. Il m’arrive aussi souvent, pour combler les besoins de ma peau, de m’improviser chimiste en imaginant des synergies d’huiles. Côté maquillage, j’ai trois indispensables : un mascara Hypnôse de Lancôme, une poudre bronzante et enfin, un beau rouge à lèvres rouge, dont je module la teinte en fonction des circonstances.

Une audace ou un interdit en beauté ?
Tout est une question d’équilibre, rien n’est proscrit ! L’idéal est d’arriver à sublimer ce que la nature nous a donné, savoir cibler ses points forts pour en jouer. Oser pour paraître audacieuse…

Une pensée pour vous tirer du lit, les matins difficiles ?
J’adore le matin ! Préparer le petit déjeuner, me faire du thé, imaginer la journée qui m’attend et mes objectifs à atteindre… Autant de pensées qui me comblent. Une seule règle toutefois : il faut que le jour soit levé.

Un mantra bonne humeur ou des petites choses du quotidien qui vous font sourire ?
« Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles… » Ce qui se traduit en pratique par : sourire avant tout, déployer son énergie sans compter pour réaliser ses envies, ses projets. Tout est possible, il faut avancer...

Un réflexe beauté à transmettre ?
Pour ne plus tomber malade en hiver, rien de tel que l’huile essentielle de Ravintsara, bien connue pour stimuler le système immunitaire. En diffusion, en inhalation ou en massage (diluée dans une huile végétale), je ne connais rien de plus efficace.

Une adresse pour prendre un thé ?
Direction Claus, l’épicerie entièrement dédiée au petit-déjeuner. On y déguste aussi bien le meilleur brunch de Paris, à base de tartines et d’œufs, que le Super Breakfast Bowl, composé de yaourt au lait de riz, de flocons d’avoines, d’avocat, de baies de goji, de graines de courges, de chia, de sésame de myrtilles. Le tout, sans lactose, ni gluten et super complet.
Chez Claus, 14 Rue Jean-Jacques Rousseau, 75001 Paris. Tél. : 01 42 33 55 10.

Pour déjeuner entre copines ?
On adore aller chez Oenosteria, un vrai Italien en plein cœur du 6ème arrondissement. Au menu : de la bonne charcuterie et du fromage ! C’est simple, convivial et chaleureux.
Oenosteria, 40 rue Grégoire de Tours, 75006 Paris. Tél. : 01 77 15 94 13

La meilleure balade à faire entre copines, avec son amoureux, ou ses enfants ?
Pas d’itinéraire préétabli ! Pour moi la balade qui se détache du lot est indiscutablement celle qui s’improvise sur le moment, mais à condition d’avoir chaussé sa paire de tennis.